STAGE 2018

STAGE VELO 2018

8 jours à ROSAS  en ESPAGNE

 du 25 Avril au 2 Mai 2018

pour des jambes plus belles 

et une santé au top !!

 

Dsc00483

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dsc02182 

 

LES PARTICIPANTS AU STAGE

BARCARES 2013

img-1531.jpg 

 

Retour sur le premier stage vélo des cyclos portois à Agay (Var)

du 26 mars au 2 avril 2011

 

 

 

 

                   2011 inaugure une (future longue, sûrement) série de stages vélo à des fins avouées d’engranger les kilomètres en début de saison (enfin….certains sont déjà bien rôdés !)…mais sans oublier ce qui peut agrémenter agréablement et au jour le jour une semaine en commun….mais j’y reviendrai !

                        Après un voyage sans encombre, accueil et installation dans l’établissement Renouveau à Agay, bâtisse d’un certain âge souffrant manifestement d’un entretien « juste ce qu’il faut » mais d’un charme un tantinet désuet…qui saute aux yeux, ne serait-ce que par sa situation exceptionnelle quasi en bordure de mer, vue imprenable sur la baie d’Agay, le sémaphore proche du Dramont etc…nota : Chantal et moi ayant été gâtées par le sort, nous bénéficions d’une chambre nous permettant de profiter de tout ça !

                        Seule ombre (de taille) au tableau : la météo qui s’annonce (un comble dans le Var et à la suite d’une semaine quasi-estivale partout en France !). Brève réunion le soir de notre arrivée….décision : impératif de rouler dimanche matin pour tenter de passer entre les gouttes (a.m : catastrophe annoncée sur le plan météo).

             

                        Dimanche matin : 1ère virée d’environ 50 km pour tous les cyclos visite de cannes

                       Lundi après midi 60 km. .parcours « le Blavet » proposé par Renouveau. Je le dis de suite : à oublier ! Je résume : beaucoup de routes fréquentées par un nombre incalculable de voitures, camions….et autres véhicules non vélocipèdement compatibles. Enervement, stress, engueulade….et accident évité de justesse dans un rond-point pour Armand grâce à la grosse voix de Gérard. Bref, moral en berne au retour. Je me dis qu’il doit bien y avoir des petites routes quelque part, encore faut-il les chercher et s’atteler…à préparer plus précisément les parcours dans une région que l’on ne connaît pas !

                        Deuxième jour : on passe toujours entre les gouttes, et on part pour le parcours du Bougnon, toujours selon  la proposition de Renouveau. Conclusion : joli petit col du Bougnon mais….toujours laborieux pour trouver notre chemin ! Au retour : je décide de m’atteler à proposer un parcours détaillé pour le lendemain….avec l’aide de Fernand…on y passe un certain temps….mais on y arrive !

                        Troisième jour : le tour du Tanneron est proposé (environ 100 km). Dur, mais varié. Passage au superbe lac de St Cassien. Seuls deux candidats pour bifurquer à ce niveau en direction du Tanneron mais….bonne pioche ! Petites routes magnifiques (on dirait l’Ardèche !), descente par le Grand Duc avec une vue exceptionnelle sur la baie de Cannes et retour par la corniche de l’Esterel, plaisir des yeux !

                        Quatrième jour : break nécessaire pour tout le monde. Au programme : tourisme, repos, pétanque, balade, piscine et hammam de St Raphaël….

                        Cinquième jour : vélo + pique-nique pour tous. Un groupe part à l’assaut de la route du  pic de l’Ours dans le massif de l’Esterel : difficile (sans trop !) mais court. Vue superbe sur la mer et les Alpes du Sud enneigées. Un autre groupe part par la corniche en direction d’Antibes, lieu de rassemblement. Seule ombre au tableau : au moins 20 km entre Cannes et Antibes à slalomer entre les voitures, les portières qui s’ouvrent intempestivement, les motos….stress assuré ! Retour échelonné par la Corniche d’Or.

                        Sixième (et dernier) jour de vélo : le gros de la troupe souhaite faire du plat, direction St Tropez AR.Timide proposition de ma part : refaire le Tanneron…mais dans l’autre sens…Seuls deux candidats en tout (dont votre « serviteuse »)…qui rentreront bien cuits !

                        MAIS il n’y a pas que le vélo dans la vie ! Je dirais même plus : les cyclos retraités cultivent avec délectation le réconfort après l’effort (croyez-en la seule active du groupe !).Apéro tous les soirs ! De quoi se chauffer avant l’intervention en soirée de l’animatrice : Bettina…..aux mille talents ! Tout à tour chanteuse, conteuse, prof es-zen ou es-marche rapide, danseuse hors pair…qui nous a concocté un programme aux petits oignons et, parfois, aux rythmes endiablés. Epatée quand même Bettina par l’énergie type Duracell ++ de…Alain !

                        Voilà brièvement relatée une première semaine de dépaysement cyclotouriste….à renouveler sans nul doute. Au titre des ingrédients incontournables pour que la mayonnaise prenne, il y a la bonne humeur, les munitions apéritives, de bonnes jambes, de bons vélos et….des parcours préparés en amont (but : éviter les déboires et le stress des deux premiers jours)….dans une région qui se prête au vélo ! L’Esterel est magnifique mais séduit les touristes motorisés avant tout.

                        Il paraît que Renouveau possède un établissement dans le Lubéron…splendide région qui fourmille de petites routes et de magnifiques villages…où cyclos et non-cyclos trouveraient matière à s’exprimer. A bon entendeur !

 

                                                                                              Danielle

                       

5 votes. Moyenne 2.40 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site